arrosoir

arrosoir [ arozwar ] n. m.
arousour 1365; de arroser
Ustensile destiné à l'arrosage, récipient muni d'une anse et d'un long col (ou queue) terminé par une plaque percée de petits trous ( 1. pomme) ou par un ajutage ( brise-jet). Il « faisait avec un arrosoir des huit sur le dallage poussiéreux » (Martin du Gard).

arrosoir nom masculin Récipient muni d'une anse et d'un tuyau terminé par une pomme percée de petits trous, dont on se sert pour arroser ; contenu de ce récipient. Mollusque bivalve qui sécrète un grand tube calcaire terminé en pomme d'arrosoir vers le bas, enfoui dans la vase littorale.

arrosoir
n. m.
d1./d Récipient muni d'une anse, d'un bec et d'une extrémité amovible, criblée de trous (appelée pomme d'arrosoir), qui sert à arroser.
d2./d (Québec) Appareil automatique utilisé pour arroser les pelouses, les jardins.

⇒ARROSOIR, subst. masc.
A.— Récipient portatif, de taille et de forme variable, muni d'un tuyau au bout duquel on ajoute un dispositif spécial (pomme, brise-jet) pour arroser les plantes. Pomme d'arrosoir, arrosoir d'appartement, de jardin :
1. Il fait chaud. Amoureuses les allumettes tisons se vautrent sur leur frottoir, c'est le printemps, l'acné des collégiens et voilà la fille du sultan et le dompteur de mandragores, voilà les pélicans, les fleurs sur les balcons, voilà les arrosoirs, c'est la belle saison.
PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 19.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe siècle.
P. métaph. :
2. En effet, le budget n'est pas un coffre-fort, mais un arrosoir; plus il puise et répand d'eau, plus un pays prospère.
BALZAC, Les Employés, 1837, p. 25.
P. méton. Contenu d'un arrosoir. Mettre un arrosoir d'eau (sur les fleurs) :
3. — C'est l'heure, je crois, du petit déjeuner, avait-elle bientôt ajouté, auriez-vous la bonté de penser à moi...
Et le petit prince, tout confus, ayant été chercher un arrosoir d'eau fraîche, avait servi la fleur.
SAINT-EXUPÉRY, Le Petit Prince, 1943, p. 434.
B.— P. anal. avec la pomme de l'arrosoir.
1. MÉD. Sonde perforée comme une pomme d'arrosoir, destinée aux lavages de la région prostatique (cf. Catal. d'instruments de chir. [Collin], 1935, p. 316).
2. PHYS. Arrosoir magique ou de commande. Instrument cylindrique muni, d'une lame percée de petits trous à son extrémité et servant comme la pipette à montrer les effets de la pression atmosphérique de bas en haut.
Rem. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e, GUÉRIN 1892.
3. ZOOL., pop. Mollusque du genre Bréchites (ou Aspergillum) caractérisé par une coquille formée d'un tuyau allongé, fermé au bout le plus large par un disque percé de trous tubuleux :
4. Parmi ces produits ces échantillons de l'embranchement des mollusques, je citerai, (...) l'élégant manteau royal de l'océan Indien, (...) plusieurs variétés des arrosoirs de Java, sortes de tubes calcaires bordés de replis foliacés...
VERNE, Vingt mille lieues sous les mers, 1870, p. 110.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe et XXe s., à partir de Ac. Compl. 1842.
C.— Argot
1. Coup d'arrosoir (cf. arroser l'avaloir). Verre de vin bu sur le zinc (A. DELVAU, Dict. de la lang. verte, 1866, p. 94).
2. ARM. Arme ou avion lançant des projectiles (cf. ESN. Poilu 1919, p. 43).
PRONONC. :[]. 1re syllabe longue ds GATTEL 1841, 2e syllabe longue ds LITTRÉ. FÉR. Crit. t. 1 1787 note que r se prononce ,,forte``. LITTRÉ signale : ,,Dans quelques provinces on dit : Le chanvre et le lin sont à l'arrosoir. C'est au routoir qu'il faut dire``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1365 « instrument servant à répandre de l'eau bénite, goupillon » (Psautier Lorr., Maz. 798, f° 128 r° ds GDF. : Tu m'arouserais de ton asperges et arousour); 1489 « récipient pour arroser » (Gloss. lat.-fr., ms. de Lever ds GDF. Compl. : Arrousoir pour arrouser jardins).
Dér. de arroser; suff. -oir.
STAT. — Fréq. abs. littér. :109.
BBG. — BOUILLET 1859. — BRUANT 1901. — CHABAT t. 1 1875. — CHESN. 1857. — FRANCE 1907. — GAY t. 1 1967 [1887]. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 90. — LABORDE 1872. — PIERREH. 1926. — POPE 1961 [1952]. — PRIVAT-FOC. 1870.

arrosoir [aʀozwaʀ] n. m.
ÉTYM. 1365, arousour; de arroser.
A
1 Ustensile destiné à l'arrosage et qui se compose d'un récipient muni d'une anse et d'un long col (ou queue) terminé par une plaque percée de petits trous ( Pomme) ou par un ajutage ( Brise-jet). || Arrosoir à queue longue et mince. Chantepleure. || Arrosoir à goulot, d'où l'eau sort en un seul jet.
1 (…) un arrosoir infatigable (…)
Michelet, la Femme, p. 128 (→ Abreuver, cit. 1).
2 Un vieux Belge, débraillé, coiffé d'un képi, faisait, avec un arrosoir, des huit sur le dallage poussiéreux.
Martin du Gard, les Thibault, VII, p. 26.
3 Devant moi étaient deux arrosoirs, avec leurs pommes en champignon, avec lesquels j'aimais jouer quand j'étais enfant.
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 324.
tableau Noms de récipients.
Par ext. Contenu d'un arrosoir. || Il a fallu deux pleins arrosoirs. || Recevoir un arrosoir d'eau sur la tête.
2 Mod. Sonde perforée (pour les lavages de la région prostatique).
3 Par anal. Mollusque acéphale (Aspergillum) dont la coquille évoque une queue et une pomme d'arrosoir.
B Fam. et vx.
1 Coup d'arrosoir : verre de vin.
2 Arme ou avion qui arrose. Arroser (C., 2.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arrosoir — en acier galvanisé. Pommes d arrosoir, gros et petit débi …   Wikipédia en Français

  • arrosoir — ARROSOIR. s. mas. Vase fait pour arroser. Arrosoir de cuivre. Arrosoir de terre. Ce jardin est sec, il faut qu un Jardinier ait toujours l arrosoir à la main …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arrosoir — Arrosoir. s. f. Vase fait pour arroser. Arrosoir de cuivre, de terre, &c. ce jardin est sec, il faut qu un jardinier ait tousjours l arrosoir à la main …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ARROSOIR — s. m. Vase fait pour arroser. Arrosoir de cuivre. Arrosoir de fer blanc. Ce jardin est sec, il faut que le jardinier ait toujours l arrosoir à la main. Arrosoir à pomme. Arrosoir à goulot …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARROSOIR — n. m. Instrument qui sert à arroser. Arrosoir de cuivre. Arrosoir de fer blanc. Ce jardin est sec, il faut que le jardinier ait toujours l’arrosoir à la main. Arrosoir à pomme. Arrosoir à goulot …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • arrosoir — (a rô zoir ) s. m. Sorte de vase fait pour arroser. Pomme d arrosoir, plaque de forme arrondie et percée de trous par où l eau s écoule. REMARQUE    Dans quelques provinces on dit : Le chanvre et le lin sont à l arrosoir. C est au routoir qu il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Arrosoir — Ar|ro|soir [... zo̯a:ɐ̯] das; s, s <aus gleichbed. fr. arrosoir zu arroser, vgl. ↑arrosieren> (veraltet) Gießkanne …   Das große Fremdwörterbuch

  • arrosoir — nm. (du jardinier) ; ustensile de ménage qui servait à arroser le plancher avant de balayer ; contenu d un arrosoir : arojeu nf. / nm. (Albanais.001 / Thônes.004), arojeû nm. (Saxel), aroju nm. (Chambéry, Leschaux), arozheu (Villards Thônes),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Pomme d'arrosoir — ● Pomme d arrosoir pièce métallique évasée, qui termine le goulot d un arrosoir et qui est criblée de petits trous pour que l eau puisse se répandre en pluie …   Encyclopédie Universelle

  • Liste des outils de jardinage — Arrosoir Batte à semis Bêche Binette Brouette Broyeur de végétaux Cisaille à gazon Cisaille à haie Cordeau Coupe bordure Croc à fumier Croc à pommes de terre Croissant d élagage Débroussailleuse Échenilloir Élagueuse Émondoir Faucille Faux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.